Le mot du jour : vitesse !

Le skipper d'Esprit De Corps IV, Gilles Barbot, aime bien terminer la journée en demandant aux membres d'équipage de résumer la leur en trois mots. "Vitesse", "mat" et "plaisir" sont ceux qui sont arrivés en tête. Pour la vitesse, pas de doute. Filant à 10 noeuds avec des pointes à 12, le Volvo Ocean Racer a doublé coup sur coup le Eleonore E et le Spirit of Bermuda au coucher du soleil. Le monocoque rouge et blanc, avec trois voiles hissées - un reacher, une trinquette et la grand voile - avale des milles au près sans broncher. La journée avait pour mal commencé. Aux aurores, un spi récalcitrant à forcé le capitaine à escalader le mat jusqu'à la girouette pour tenter de le décoincer. Le grand mat de carbone a lâché prise après près d'une heure, laissant le monocoque filer tout droit vers le nord. Maintenant à 12,2 noeuds alors que la lune se lève, la nuit s'annonce prometteuse.

The word of the day: speed

Esprit De Corps IV's skipper Gilles Barbot likes to end the day by asking his crew to summarize theirs in three words. "Speed", "mast" and "fun" are the ones that came first in their minds. No doubt about speed. Running a steady 10 to 12 knots, the Volvo Ocean racer passed Eleonore E and Spirit of Bermudas just by sunset. With three sails hoisted - a reacher, a stay sail and the main sail - the red and white monohull is devouring the miles. Nevertheless, the day started with its deal of problems. At sunrise, a resisting spinnaker forced the captain to climb all the way to the tip of the mast. The high piece of carbon finally let the sail go after an hour of struggle, allowing the boat run freely straight to the north. Now Sailing at 12,2 knots as the moon rises, the night looks promising.